Une nouvelle vision de l'Ennéagramme…
  
Get Adobe Flash player

systeme-lutte-ou-fuiteLa théorie du renforcement sensitif (Gray, 1970 – Gray & McNaughton, 2000) postule l’existence de trois systèmes neurobiologiques: le système comportemental d’approche-SCA-, le système comportemental d’évitement – SCE- et le système comportemental d’inhibition – SCI.

Ce modèle a été très influent à la fois dans la psychologie de la personnalité à laquelle il fournit une base neurobiologique de certains traits comme l’extraversion ou le névrotisme, et à la psychologie clinique où des états comme le trouble dépressif majeur ou le trouble anxiété généralisé peut être modélisé à partir de différences dans la sensibilité de base de l’un ou plus parmi ces trois systèmes.

Les humains comme les mammifères font preuve de réponses comportementales innées fonction du type de stimulus: attractif, aversif ou inconnu.

  • Le SCA est basé sur l’émotion de désir
  • Le SCE est basé sur l’émotion de colère
  • Le SCI est basé sur l’émotion d’anxiété

Le Système Comportemental d’Evitement – SCE

Le SCE régit les réponses rapides aux stimuli conditionnés ou inconditionnés, qui sont menaçant ou défavorable, tels que la douleur, le bruit, et représente globalement la prédisposition à éviter la douleur. Les trois réponses de ce systèmes ont été qualifiées par les auteurs anglo-saxons des 3 F –fight, flight, freeze, c’est-à-dire, fuite, combat et sidération.

Le Système Comportemental d’Approche -SCA

Le SCA représente les essais fonctionnels pour rechercher des récompenses, comme la prédilection envers des expériences nouvelles, des comportements spontanés, des activités excitantes et globalement la prédisposition d’être attiré vers le plaisir.

Le Système Comportement d’Inhibition – SCI

Le SCI est impliqué dans la détection et la résolution des conflits entre le SCE et le SCA quand il existe des entrées simultanées dans les deux systèmes. C’est un système basé sur l’anxiété qui est activé lors de situations d’incertitude (quoi faire ?) et qui indique et facilite la détection et la résolution de conflits pour permettre à l’organisme de retourner à un état de non conflit. Ainsi quand un rat se risque en dehors de sa cachette pour rechercher sa nourriture il doit évaluer le risque vital de se faire attraper par un prédateur. Dans ce cas le SCI inhibe à la fois le SCA et le SCE et tend à augmenter son attention, sa vigilance jusqu’à ce qu’il ait évalué et jugé la situation. Alors il prend une décision d’aller vers la recherche de nourriture ou de fuir le danger. Le comportement est vigilant, précautionneux et attentif. Subjectivement chez les humains cet état peut être expérimenté comme du soucis ou des ruminations, avec l’impression d’un danger possible.

Le lien avec l’ennéagramme est le suivant:

  • Centre instinctif = SCI
  • Centre émotionnel = SCE
  • Centre mental = SCA

Si l’on prend le centre mental/SCA – système comportemental d’approche-, le point 7 représente l’hypersensibilité envers la recherche du plaisir (gloutonnerie), le point 5 son hyposensibilité (rétention du plaisir par peur de le perdre) et le point 6 sa paralysie (trouble de l’attachement et de la sécurité affective).

Langues
Abonnez-vous

Entrez votre adresse email pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 1 autre abonné