Une nouvelle vision de l'Ennéagramme…
  

Archives mensuelles : octobre 2017

Photo mixage : Laetitia Casta, la Fontaine Medicis à Paris

 

Je voulais vous parler aujourd’hui, de façon brève , de la Famille de Sagesse Lotus/Padma, une des cinq Familles que l’on trouve dans le bouddhisme tibétain,  correspondant  aux cinq grandes émotions principales à savoir :

Diamant/Vajra : Colère

Lotus/Padma : Désir

Activité/Karma : Jalousie

Joyaux /Ratna  : Orgueil

Eveil/ Bouddha  : Ignorance

Nous avons énoncé dans de  précédents articles  les différentes corrélations existant entre ces 5 Familles et les systèmes typologiques de Jung , de Le Senne et de Reich  entre autres et bien sûr avec les sous types de l’Ennéagramme, sujet qui nous interesse le plus. Je prie  donc le lecteur de se reporter notamment à  l’article :  » Subtypes, a new and integrative vision », (non traduit en français encore )

Le Désir et la Passion

Dans le bouddhisme tantrique, cette énergie est appelée Padma. « Padma, signifie littéralement » fleur de lotus « . Le symbole de la famille éclairée de Padma est le lotus, qui grandit et fleurit dans la boue, mais ressort toujours pur et propre, virginale et claire. La névrose de Padma est liée à la passion, à la qualité de la saisie et au désir de posséder. Nous sommes complètement enveloppés de désir et ne voulons que séduire le monde, sans souci de communication réelle. Une personne atteinte de névrose Padma parle doucement, incroyablement doucement, et elle est apparemment très sexy, gentille, magnifique et complètement accommodante. Quand la névrose du padma est transmuée, elle devient incroyablement précise et consciente; cela devient un énorme intérêt et une curiosité. Tout est vu de sa propre manière distincte avec ses propres qualités et caractéristiques. Ainsi, la sagesse du padma est appelée sagesse de la conscience discriminante »(Chögyam Trungpa, Voyage sans fin ).

Les personnages Padma se présentent comme des personnages charmants, qu’ils soient hommes ou femmes. Ils sont séduisants, doux, très sensibles, enclins à l’émotion, très sympathiques, sentimentaux, romantiques, parfois un peu sucrés ou pédants. Souvent, leurs traits physiques sont très fins et délicats. Il y a beaucoup de douceur, de grâce et de beauté dans ce type.

Cette énergie correspond à la fonction du Sentiment chez Jung.  Le sentiment est de savoir comment nous aimons ou n’aimons pas une sensation, basée sur sa qualité agréable ou désagréable. Si c’est agréable, notre sentiment aimera, et au contraire, n’aimera pas.

Aspects positifs:

Compassion, amour, affection, gentillesse, intuition, ouverture du coeur, contact, harmonie, empathie, gentillesse, affabilité, douceur, charme, délicatesse, goût raffiné, finesse, amour de l’art et de la beauté, art, amour, romance, séduction, magnétisme, charisme, attractivité, sensibilité, sensualité, plaisir, intimité, pureté, pristinité.

Aspects négatifs:

Désir et attachement obsessionnel. passion brûlante, dévorante et destructrice. Désir de plaire. Grand besoin d’amour. Besoin d’intimité, de fusion, d’attention. Dépendance excessive. Il vit aux yeux de l’autre. Chagrin intense. Ressent le manque  cruellement. Sentiments d’abandon, de séparation, d’isolement, de perte, de désolation. Dépression. Mélancolie. Instabilité émotionnelle et crédulité. Frivolité. Luxure. Erotomanie. Perversion. Manipulation. Hystérie.

Ennéagramme :

Cette famille correspond selon nous au quatrième sous type de l’Ennégramme que nous avons nommé Sexuel Venus ( en opposition au sexuel Mars qui est son pendant masculin

Attention ! : Cette famille Padma/Lotus est , selon nos observations, toujours confondue avec le type 4, ou éventuellement 2 ou 6 de l’Ennéagramme, comme c’est par exemple le cas de Maryline Monroe qui n’est pas de type 4 ou 6 selon nous mais de type 3 Sxvenus … Prudence !

Nous pouvons ainsi trouver cette merveilleuse Energie Padma  (sous type Sexuel Venus )  dans tous les types, y compris les 8, 1, 9 etc… (ex : Angelina Jolie, type 5, Emmanuelle Béart, type 1, Sharon Stone, type 8 , etc… )

Extraits, Livre en cours de rédaction,

Merci de votre patience d’Anges …

Wild Rose

Type 4 Air

 

J’aimerais vous parler aujourd’hui de la Fleur de Bach Wild Rose ou Eglantier, fleur que je connais bien puisqu’elle correspond , au Type 4 Air qui est , cela n’est plus un secret pour personne , mon type et mon sous type dans  l’Ennéagramme (4 social )

J’ai composé ce mixage il y a quelques jours sans savoir que j’allais l’utiliser pour ce petit billet… Une preuve sans doute supplémentaire que les essences des Fleurs participent de manière absolument vibrante  à l’âme de notre monde  en se faisant les échos délicats et subtils du champs de notre psychée,  d’autant que comme nous le verrons , cette Fleur correspond  également aux Anges n°  43 et 44  (du 25 oct au 2 nov ) dont nous traversons la sphère d’influence aujourd’hui même où j’écris ce billet…

 

Type 4 Air/Social

Pour les lecteurs qui ne connaissent pas l’ennéagramme, voici la page de notre site consacrée au type 4

Voici ici une courte définition du Type 4 Air , tel que nous l’avons défini :

Type 4 Air : Défaite/Résignation
Dans cette configuration, le complexe de défaite et de résignation est centré sur le sentiment d’être le bouc émissaire de quelqu’un qui veut nous perturber et nous désarmer. Nous battons en retraite.
Yang: Le type 4 dans son aspect extraverti compensera le sentiment de défaite en prenant le rôle de celui qui cherche la querelle et qui abusera sciemment et humiliera les autres pour qu’il battent  en retraite. Cette attitude est fondamentalement basée sur une vision paranoïde des choses et conduit l’individu à se trouver isolé des autres.
Yin: Le type 4 dans son aspect introverti sera résigné à son destin de bouc émissaire. Il s’est retrouvé désarmé et la cible d’un individu pervers et sadique qui va le  maltraiter jusqu’à ce qu’il batte en retraite.

 

 

Wild Rose ou Eglantier 

Apathie, manque de volonté et résignation

Selon le Dr Edward Bach cette Fleur est utilisée comme traitement de base de l’apathie, de la résignation, du manque d’allant et d’enthousiasme.

« Harmonieusement développé, le type Wild Rose est capable de s’adapter à des situations en constante évolution sans perdre de vue le côté positif.

Il n’a aucun problème avec son destin parce qu’il s’abandonne sans crainte et sans résistance aux plus grandes puissances qui déterminent tout dans cette vie. En tant que réaliste dans le meilleur sens du terme, il ne cherche jamais à faire de la réalité (ce qui est arrivé) quelque chose de différent, mais plutôt une attitude innocente et positive et prend tout comme il vient. Son manque de préjugés et son refus de prendre les choses pour acquises lui rendent difficile toute situation qui le rendra malheureux. »  

« Mal développé, le type Wild Rose  se laisse emporter par  sa nature passive et tolérante. Il  développe une sorte de résignation qui laisse entrevoir un départ de la vie.  Le syndrome de Wild Rose  ne consiste généralement pas en une résignation extrême, mais en un enthousiasme diminué et une tendance à laisser les choses tourner comme elles sont. On a l’impression que le type Wild Rose n’utilise qu’une fraction de son potentiel et ne se développe pas complètement. Il n’est pas capable d’accomplir autant qu’il le devrait et doit s’arrêter et se reposer souvent, ce qui mène à une vie limitée. S’il commence un projet, il s’arrête immédiatement, comme un véhicule coincé dans le sable. Son potentiel reste insatisfait, il traîne sans but, et, même quand les choses ne vont pas bien pour lui, il ne peut pas se relever pour faire quoi que ce soit à ce sujet. Il ne fera rien pour changer une situation de vie malsaine, il restera avec un mariage insatisfaisant, et il prendra n’importe quelle situation misérable comme elle vient. Il y a dans cette essence un   manque pathologique d’intérêt et de vitalité et d’une perte de créativité importante. » Voir plus  : DR Blome Gotz,  » Le nouveau livre des Fleurs de Bach  » Guy Trédaniel

 

 

Wild Rose  correspond selon nos travaux au type 4 Air Social

Autres correspondances :

Lame mineure du Tarot : 5 d’Epées

Anges : Veuliah n° 43 (Air Yang ), Yelaiah n° 44 (Air Yin )

 

 

 

 

 

 

Mahmoud Farshian

 

« Le cœur est comme le grain, et nous le moulin.

Dis-moi, le moulin, sait-il pourquoi il tourne ?

Le corps est la meule, et les pensées les eaux…

La meule dit : “Oh, l’eau, comprends ce qui se passe !”

L’eau dit : “Non, demande plutôt au meunier,

C’est lui qui manœuvre l’eau de la colline – il sait pourquoi !”

Le meunier dit : “Toi qui manges le pain ! Dis-moi,

Si la meule cessait de tourner, que ferait le boulanger ?”

Poème de Rumi

 

Ce poème très profond de Rumi parle de façon métaphorique  des causes interdépendantes des phénomènes  (en sanskrit Nidanas ) qui s’intriquent les unes aux autres de manière si  compacte que nous avons du mal à en discerner les parties que constituent ce que l’on appelle notre Ego.

Pourvoir disséquer chacune de ces parties constitutives,  observer comment nous saisissons chacune d’elle, toujours  à notre insu, et comment nous nous illusionnons de la réalité de ces phénomènes en  identifiant  la partie au tout , c’est ce que nous tentons de faire quand nous méditons.

Laissons parler Dhiravamsa au sujet de la pratique de la Méditation de la Vision Profonde (Insight Meditation ) :

 

VIPASSANA: LA VOIE UNIQUE DE L’ÉVEIL

 » La signification et la portée de Vipassana :

La signification littérale de Vipassana est une  vision  totale, claire, profonde et panoramique. Cela se réfère à voir avec l’œil de l’intégrité, ce qui signifie reconnaître que rien ne se passe de manière isolée ou indépendamment, que les problèmes doivent être considérés dans le contexte de systèmes entiers. En voyant de cette manière, nous sommes capables de percevoir le réseau intrinsèque d’interconnexions qui sous-tend notre expérience et de la fusionner avec elle. Par exemple, nous reconnaissons les façons dont nous sommes un miracle extraordinairement aride  et en même temps nous ne voyons pas que nous sommes en même temps rien de spécial, juste une partie d’un plus grand déploiement, comme des vagues sur la mer.  La vision  Vipassana nous libère des distorsions incessantes caractéristiques de nos processus émotionnels et de pensée quotidiens, distorsions qui, comme nous l’avons vu, peuvent continuellement saper l’expérience de notre totalité intrinsèque. »

 

Meditation et Ennéagramme :

 » En ce qui concerne l’enseignement du Bouddha sur « Comment la souffrance surgit et où elle finit » ou « Paticcasamyppada – Dépendance dépendante », je trouve qu’il est très important pour nous tous de la connaître et de la mettre en pratique.

Le travail le plus essentiel sur l’ennéagramme consiste en une compréhension complète et précise de tous les types et caractères ,  de leurs interrelations, de leurs passions dominantes, et comment mettre fin à leurs schémas compulsifs de conditionnement, ou comment nous libérer de ces passions et briser les structures de caractère des types enneagramme .

Dans la terminologie du Bouddha, l’Ennéagramme lui-même est souffrance ou sankkhâra-dukkha en pali.

Les passions dominantes des types enneagramme sont les causes profondes de la souffrance qui doivent  être totalement éliminées ou transformées, Se libérer des  types de l’Ennéagramme  est égal au Nirvana  (la fin totale de la souffrance et l’extinction une fois pour toutes de tous les feux qui brûlent nos vies).

Les moyens par lesquels un tel but peut être atteint, est la Meditation Profonde. Cette méditation de base comprend les cinq facteurs indispensables de la voie du milieu du Bouddha: la juste compréhension, la juste pensée, la juste attention, la juste persévérance et le juste samadhi (stabilité intérieure et tranquillité d’esprit.) En comprenant et pratiquant la paticcasamuppada dans la vie quotidienne , nous serons  capable d’accélérer et de compléter votre travail sur l’ennéagramme, qui portera de grands fruits dans votre vie. « 

Je voudrais terminer cette conclusion en faisant référence aux sages paroles du Bouddha dans le Dhammapada, qui sont des joyaux pour tous:

« Ceux qui sont conscients et éveillés se mettent toujours en chemin.
À aucune demeure ils ne sont attachés.
Comme les cygnes qui quittent leurs étangs,
En les abandonnant l’un après l’autre .

Vigilant et pleinement conscient parmi ceux à qui l’attention fait défaut,
Totalement réveillé parmi ceux qui sombrent dans le sommeil,
La personne sage agit promptement
Comme un cheval rapide laissant derrière lui un faible bourrin.
Sachant que l’amour de soi prime avant tout
On devrait avoir une haute estime pour soi-même.

Au cours de chacune des  trois phases de la vie
Les sages devraient garder une vigilance qui jamais ne s’éteint   » .

Extrait : Enneagram et Méditation Vipassana , Dhiravamsa

Dhiravamsa, enseignant de méditation Vipassana  ,

Las Palmas, Grand Canari

 

 

 

Article in English  :

Subtypes : a new and integrative vision

 

 

Cet article traite de l’ensemble des sous types de l’Ennéagramme de manière exhaustive, tels  que nous les avons mis avons mis en lumière et exposés en 2016 dans le magazine américain d’Enneagram Monthly

Nous sommes partis de la base des trois sous types dit instinctifs (sexuel, social et autopréservation ) énoncés une première fois par le psychiatre Claudio Naranjo, que nous avons élargis à 4 (le sous type dit sexuel se séparant en deux, l’un Mars/Feu ou masculin, l’autre Vénus/Eau,ou féminin )

Nous avons comparer ces 4 sous types aux quatre fonctions de Jung (Sentiment, Intuition, Pensée, Sensation ), aux quatre éléments de la Tradition (Eau, Feu, Air, Terre ) auquel  nous avons ajouté l’élément Espace, correspondant à la 5e fonction de Jung, dit « spirituelle  »

Ces 5 nouveaux sous types ont été ensuite comparés aux 5 Caractères de Reich ( dépendant, psychorigide, masochiste, narcissique et schizoide ), puis aux 5 familles de Sagesse dans le bouddhsime tibétain (Pemé, Vajra, Karma, Ratna, Bouddha )

Vous trouverez dans cet article une synthèse complète de ce travail de comparaison entre ces différents systèmes et traditions.

Nous remercions JacK Labanauskas, éditeur d’Enneagram Monthly pour avoir publié gracieusement cet article à l’intention de nos élèves et lecteurs.

Pour obtenir les autres articles que nous avons écrits sur ce magazine, vous pouvez vous référer au site : http://www.enneagram-monthly.com/

Cet article n’est pas encore traduit en français, nous vous prions de nous en excuser

Cliquez sur le lien pour lire cet article :

http://blog.enneagramme-marie.fr/en/subtypes-a-new-and-integrative-vision/

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Friedrich Nietzsche ( 1844-1900 )

Type 5, aile 6 de l’Ennéagramme

« Un vieil arbre solitaire et sans feuilles, couché dans un verger luxuriant « 

Degré de Décadence ou de Délaissement

Nature sérieuse, promise à une vie riche et heureuse, qui compromettra finalement son  œuvre par des erreurs de jugement, risquant la critique, le désaveu ou le rejet. Regrets, déceptions et solitude finale. Gabriel in « La Sphère d’Or » , le 18e degré du Lion, qui correspond au type 5 Feu Yin auquel F Nietzsche appartient .

 

Hahahel,  l’Ange des Richesses Spirituelles :

A l’occasion du jour anniversaire  de Friedrich Nietzsche, né un 15 octobre 1844, je voulais faire ce court billet, sans vouloir développer plus, faute de temps et aussi certainement de connaissances nécessaires à l’élaboration d’un portrait d’un tel personnage

Cependant, la richesse immense  de sa personnalité demande qu’on puisse y consacrer plusieurs articles, couvrant chacune  de ses multiples facettes à l’image de sa luxuriante et prodigieuse pensée , source d’inspiration pour beaucoup, de mépris ou de craintes pour d’autres, mais qui ne peut laisser aucun indifférent.

Voici donc aujourd’hui une définition, selon Charles Raphael Payeur,  de l’Ange Hahahel   son Ange de Naissance,  qui amène, un premier éclairage sur ce que fût ce penseur hors du commun

Continuer la lecture

 

Réflexion du Jour

 

 » La souffrance nous mène toujours quelque part.
Aveugles, nous marchons d’un pas lent et indécis,
Souvent voulant accélérer la cadence…
Puis nous comprenons que notre Chemin est Unique
Parce que nous n’en avons qu’un et qu’il nous appartient.
Alors les signaux s’illuminent…
Et nous indiquent que nous sommes ce chemin,
Nous sommes la libération et la souffrance à la fois  »

 

 

Salvador Dali

 

Risques de confusions dans le diagnostic des types :

 

Le système de l’Ennéagramme regorge de pièges et de confusions en tous genres.

Plus nous étudions ce système en profondeur, plus nous découvrons que ce que nous croyons connaître, et que nous identifions comme étant tel ou tel type nous concernant, se trouve être une donnée du système que nous ignorions et qui vient compléter et préciser la connaissance que nous avons de nous-même et des autres.

La découverte de ces nouvelles données vient approfondir et hautement complexifier le système, et au lieu de dérouter l’étudiant, elles doivent lui permettre de pouvoir naviguer plus aisément à bord de ce somptueux navire qu’est l’Ennéagramme. Celles-ci lui permettront de parvenir à bon port, malgré les tempêtes et vents violents que sont les résistances de notre ego et les remous de notre ignorance. Tenir bon la barre et éviter les errances, voici le dur défi que propose à chacun de nous ce formidable outil de transformation et de connaissance qui nous a été donné.

Nous tirons bien sûr nous même nos propres cordages mais , alors que nous croyons  gouverner, ce n’est que le vent qui nous mène…

Voici pour les navigateurs que nous sommes une petite liste des pièges et des erreurs utile afin de ne pas perdre le Nord !

Risque de confusion entre :

  • un sous-type Sentimental  (sexuel Eau Yin) avec un type 4 ou 2
  • un sous-type Passionné (Sexuel Eau Yang ) avec les types 2, 3 et 4 (types émotionnels)
  • un sous-type Colérique ( Sexuel Feu Yang )  avec un type 8, ou 1
  • un sous-type Sanguin/Epicurien  (Autopréservation -Terre/Yang )   avec un type 7 ou 9
  • un sous-type Apathique/Masochiste  ( Social/Air Yin ) avec un type 4 ou 5
  • un sous-type Flegmatique  (Social/Air Yang ) avec un des trois types « Mentaux » : 5, 6 et 7
  • un sous-type Espace (famille Bouddha) avec un type 9
  • un type 1 Yin (Feu Yin) avec un type 4
  • un type 7 Yin (Bois Yin) avec un type 5 ou 6

 

Cette liste concerne les risques de confusion les plus fréquentes, mais cependant il en existe bien d’autre, et qui consiste à prendre une cofixation pour un type, par exemple un type 1 cofixation 6 pour un 6 surtout si la personne est de soustype Air/Social, ce qui « mentalise » le sujet, etc…

Il est facile de constater que ces confusions sur la liste  portent essentiellement sur les différents aspects que prennent les sous types

Comme vous le savez, de trois , les sous types sont passés à 4 avec l’extension du soustype sexuel en deux (le masculin/mars et le féminin/venus ), chacun de ces quatre sous types étant déclinés en mode Yang ( extraverti ) et Yin (introverti )  ce qui porte ces sous types au nombre de huit.

Ces huit sous types ont été rattachés  aux 8 caractères de Gaston Berger/Le Senne ), aux Familles de Sagesse bouddhistes ainsi qu’aux caractères de W Reich

Il existe un article complet sur tout le modèle des huit sous types dans l’Ennéagramme, malheureusement il n’existe qu’en anglais , paru dans le magazine américian : « Enneagram Monthly  » :

Les sous types de l’Ennéagramme, Une nouvelle vision intégrative.

http://blog.enneagramme-marie.fr/blog/2017/10/23/les-sous-types-de-lenneagramme-nouvelles-visions/

 

Hermes/Mercure Dieu des messagers et des voleurs

Auvergne , Hiver 2006

Hermès/Mercure, Dieu du commerce et des voleurs trouve son dévolu dans la 8ème sphère de la Kabbale, nommée Hod, symbolisant l’Intelligence Pure et le pouvoir de conceptualisation.

Cette 8ème séphirah, correspond  au type 7 de l’Ennéagramme, dont voici, pour Hod, pêle-mêle quelques mots clés , selon Charles Raphael Payeur :

Intelligence, abstraction, conceptualisation, rationalisation, ordre, polémique, illusion, distorsion, ruse, mensonge, tromperie, malhonnêteté, image mentale, magie, vélocité, vivacité, vision de splendeur, éternité, jeunesse et sans oublier bien sûr le plus important, l’hermaphrodite (masculin-féminin). Nous trouvons également, restriction, inhibition, rigidité.

Dans son versant lumineux, Hod correspond au pouvoir de conceptualisation, d’intelligibilité de l’homme, à son pouvoir de discernement et de connaissance (le caducée) lui permettant de communiquer avec les plans les plus subtils du Divin.

Dans son versant obscur, il renvoie à une notion de logique, de doute et de rationalisation excessifs, d’errance, d’aveuglement, d’illusion, de mensonge, de ruse, de déformation et de travestissement de la réalité. L’homme demeure hermétiquement fermé aux sphères divines et à l’essence des choses (C. R. Payeur).

Comment ce fait-il que ces admirables mots-clés de la Kabbale ne figurent dans aucuns manuels et cours d’Ennéagramme ?

Par quel invraisemblable tour de magie, les mots-clés, mensonge, tromperie, malhonnêteté, masculin/féminin, se trouvent rangés dans le type 3 ?

Et que dire de la gloutonnerie rangé dans le type 7 ?

Ou est-ce encore ce filou de Mercure qui a volé la couronne à son rival de père, le bon, puissant et magnanime Roi /Jupiter, attribué à Hesed, la 4ème sephirah, et correspondant au type 3  de l’ennéagramme et dont voici quelques mots-clés, toujours selon C. R. Payeur : Grâce, droiture, obéissance, conformisme, idôlatrie, superficialité, hypocrisie, excès de zèle, enthousiasme, productivité, abondance, fructification, insécurité, avidité, gloutonnerie, gaspillage.

Par quel habile subterfuge le 7 n’est décrit dans l’ennéagramme que comme un grossier jouisseur, glouton et planificateur, bien dans sa vie et dans ses baskets. ?

Pourquoi la description d’Ichazo du schizotypique , oh, combien précieuse, concernant le 7, selon le DSM 4, se trouve effacée des manuels : phobie et gêne sociale, timidité et complexes, distorsions cognitives et perceptives, pensée magique, attrait pour le paranormal, etc. (le type 7 Yin selon nous).

Combien avons-nous rencontré de personnes de type 7, bien souvent des hommes, qui se classent dans le type 3, ou 5 ou 6 par défaut et par carence, une fois de plus, des multiples connaissances et subtilités propre à l’ennéagramme.

Que dire aussi de ces nombreux mots-clés distribués pêle mêle autour de l’ennéagramme, comme un invraisemblable jeu de cartes ?

Quel est le sens de tout cela,  de toute cette  fantastique illusion magique ?

L’ennéagramme va-t-il un jour accoucher de tous ses secrets ?

Le type 3 est identifié à sa persona. Il a perdu le contact avec son Soi véritable. La persona est une partie de l’inconscient collectif que l’on s’approprie de façon à être socialement acceptable. On se conforme à une image, à un modèle de manière exagérée, on fait passer ses soucis personnels après les besoins collectifs. Le bon Roi/Hesed se met au service de son peuple. Il est droit et n’a qu’une parole et n’aime pas décevoir. Il s’identifie à la tache à accomplir qui en général est olympienne.

Hod/type 7 symbolise le pouvoir de conceptualisation et de mentalisation (Mercure). Il a de multiples projets qu’il a du mal à suivre, il se disperse et à du mal à suivre ses engagements. Sa vision est fragmentaire et linéaire. (Cerveau gauche/mental-analytique)

Hesed /type 3 symbolise le pouvoir de synthèse et d’anabolisme (Jupiter). Il abat une tonne de travail par conformisme excessif, anticipation et excès de zèle. Sa vision est panoramique, globale et synthétique. ( Cerveau droit/mental-synthét

 

 

 

Sūtra du Cœur de la Perfection de Connaissance Transcendante

(traduction de l’Anagārika Prajñānanda, 1981)

 

Hommage à la Sublime, Noble Perfection de Connaissance Transcendante  !

Le Noble Bodhisattva Avalokiteśvara se mouvait dans le cours profond de la Perfection de Connaissance Transcendante ; il regarda attentivement et vit que les cinq agrégats d’existence n’étaient que vides dans leur nature propre.

Ici Śāriputra, forme est vacuité  et vacuité est forme ; forme n’est autre que vacuité, vacuité n’est autre que forme ; là où il y a forme, il y a vacuité, là où il y a vacuité, il y a forme ; ainsi en est-il des sensations, des notions, des facteurs d’existence et de la connaissance discriminative.

Ici Śāriputra, tous les phénomènes  ont pour caractéristique la vacuité ; ils sont sans naissance, sans annihilation, sans souillures et sans pureté, sans déficience et sans plénitude.

En conséquence, Śāriputra, dans la vacuité, il n’y a ni forme, ni sensation, ni notion, ni facteur d’existence ni connaissance discriminative ; ni œil, ni oreille, ni nez, ni langue, ni corps, ni mental ; ni formes, ni sons, ni odeurs, ni goûts, ni objets tangibles, ni objets mentaux ; ni élément de la vue jusqu’à ni élément de la connaissance mentale ; ni absence de Vue, ni cessation de l’absence de Vue jusqu’à ni déclin et mort, ni cessation du déclin et mort ; ni souffrance, ni origine, ni extinction, ni Sentier ; ni connaissance, ni obtention, ni absence d’obtention.

En conséquence, Śāriputra, le Bodhisattva, par sa qualité de « sans obtention », prenant appui sur la Perfection de Connaissance Transcendante, demeure, la psyché libre d’obstruction. N’ayant pas d’obstructions de la psyché, il est sans crainte, il a surmonté les méprises vers l’Éveil .

Tous les Éveillés (Buddha) qui se tiennent dans les trois périodes de temps, prenant appui sur la Perfection de Connaissance Transcendante, se sont pleinement éveillés du parfait et complet Éveil.

C’est pourquoi on doit connaître la Perfection de Connaissance Transcendante comme le grand mantra, le mantra de grande Vue, le mantra ultime, le mantra sans égal, celui qui soulage de toute douleur, essentiel, sans erreur. Par la Perfection de Connaissance Transcendante ce mantra a été proclamé ainsi :

« Allez, allez, allez au-delà, allez complètement au-delà, l’Éveil (Bodhi) soit réalisé (svāhā)! ».

 » Une vallée paisible, un lac où deux cygnes volent de conserve. Dans le fond s’élève une haute montagne « 

Degré de Paix et d’Amitié

Nature sympathique, éprise de paix et de concorde, promise à une heureuse destinée par talent, relations, et protections. Associations bénéfiques et enrichissantes, dons artistiques.

 » Extrait de la « Sphère d’Or » de Gabriel , 6e degré du Gémeaux qui correspond à un des aspects du Type 7 Air Yin  »

 

 

Ce billet aujourd’hui, à l’annonce de la mort de l’acteur français Jean Rochefort que j’ai eu le plaisir de rencontrer quelquefois sur l’île de Porquerolles, où il avait l’habitude de séjourner souvent. Ce furent de courts instants mais suffisamment marquants qui me laissent le sentiment d’un être , certes , d’apparence avenante, simple  et joviale , mais  ce qui me marquât le plus fût l’élégance et le charme indicible  de son regard qui flirtait avec une forme de tristesse profonde, faite de retenue, de pudeur, mais surtout  qui semblait inviter l’autre à communiquer, directement, sans détour, dans le monde ardu des sentiments , celui qui jamais ne ment, et ne se  dérobe, car il est celui du langage vrai du coeur.

Je ne peux donc prétendre à un portrait de cet acteur, car je ne le connaissais pas vraiment, juste me contenter de quelques impressions, toutes subjectives que j’aimerais cependant avec vous, rattacher à ce que nous connaissons de notre modèle de l’Ennéagramme et à ce que je crois être sa configuration.

 

Essai de comparaison entre une configuration ennéagrammique et astrologique .

Il s’agit  ici d’un court essai, car nous ne sommes qu’au début de notre travail de recherche sur les liens pouvant exister entre l’Ennéagramme et l’astrologie et certainement nous ne sommes pas les seuls ni les premiers à le faire…

Continuer la lecture

  • fr
  • en
Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 8 autres abonnés