Une nouvelle vision de l'Ennéagramme…
  
Get Adobe Flash player

Bernadette Schmitt

 » C’est par les pleurs du ciel que naissent cent jardins aux sourires éclatants.  » Rûmi

 

Ostad-Mahmoud-Farshchian9

Enora Malagré : type 2, aile 1      Alizée : type 3 (pas d’aile pour les 3)     Jennifer Lawrence : type 7, aile 8          Prince Harry : type 4, aile 5,              Lady Gaga : type 2, aile 1        Karl Lagerfeld : type 5, aile 4

 

 


Sergueï Rachmaninov (1873-1943)

 

Extrait du premier livre d’Hélène Grimaud, »Variations sauvages  »  2003    Editions Robert Laffont  :

 » Enfant j’étais tombée sur un portrait de ce compositeur. Le regard fixe et sombre qui perçait dans ce long visage tourmenté, la bouche épaisse, les mains immenses, capables d’embrasser toutes les octaves et de brasser une gerbe de notes fleuries, m’avaient fascinée. Sergueï Rachmaninov me regardait; j’avais vraiment l’impression qu’il me regardait, moi, au moment précis de ce portrait, le dos tourné à sa terre natale, écarté au plus lointain géographique de ses campagnes slaves, au clocher en bulbes de tulipe et oignons juteux de crocus. J’ai contemplé pendant des heures ses yeux, ces oreilles paraboliques, étape obligée au souffle du monde, ces mains. Ces yeux qui avaient vu les notes du Deuxième concerto avant même de la concevoir, ces oreilles qui les avaient entendues et ces mains qui les avaient écrites puis exécutées.  »

 

J’ai choisi le premier mouvement du Deuxième concerto de ce compositeur pour illustrer le premier livre à caractère autobiographique de la pianiste française Hélène Grimaud,  enfant précoce, dotée de tous les talents et également ardente défenseuse de la cause animale et en particulier des loups.  On reconnaîtra la fontaine de la Rotonde d’Aix en Provence, sa ville natale, puis la montagne Sainte Victoire ( » Je faisais avec Dieu d’interminables parties de cache-cache. Longtemps, il m’a semblé que je le découvrirai derrière la montagne Sainte-Victoire « ).

De ce deuxième concerto et du compositeur voici ce qu’elle en dit, toujours dans son ouvrage :  » … Rachmaninov reste immuablement attaché au système tonal, fidèle au romantisme russe et aux formes musicales auxquelles Tchaïkowski a donné ses lettres de noblesse. Mieux qu’aucun autre, , il a donné au piano toute sa possibilité d’exprimer une angoisse beauté, ce chemin entre tout ce qui est possible et la tristesse du renoncement à ce paradis entrevu, accessible par la musique puisqu’elle n’a pas besoin d’anges : elle est ce message « .  Et j’ajouterais…  qu’elle en est la bienheureuse messagère !

Tout est dit !

L’évidence de cette musique, emportant l’âme tourmentée et éprise de liberté de cette virtuose,  comme dans un immense souffle  bienfaisant et rédempteur,  s’imposa à moi, de même que le très beau conte de l’oiseau de feu qu’elle mentionne au début de son roman.

Je vous laisse découvrir cette nouvelle vidéo, les images et les sons valent souvent mieux que de longs discours !

Voir également Portrait d’Hélène Grimaud sur notre site consacré à l’ennéagramme.

 

 

Configuration de Rachmaninov

Centre : Mental

Type: 5

Aile : 6

Cofixations 9 et 4

Soustypes/Eléments : Espace/Terre

Mewa  : 1873 (7)

 

 

Chögyam Trungpa

« La folle Sagesse »

 » La mauvaise nouvelle est que vous êtes en train de tomber dans le vide, sans rien à vous  raccrocher, sans parachute. La bonne nouvelle, c’est qu’il n’y a pas de fond  » !!!!


Chögyam Trungpa est un des premiers maîtres bouddhistes a avoir enseigné en Occident dès les années 1970, principalement aux U.S.A, où il créa Shambala, une école de Sagesse mettant l’accent sur la nécessité de ne point tomber dans le piège de ce qu’il appelle le  « matérialisme spirituel », dans laquelle bonté primordiale, amitié envers soi-même, courage et honnêteté sont largement favorisés.

Il divulgua le premier au public dans les années 1970, l’enseignement des 5 Energies de Sagesse,  alors tenu secret au Tibet entre maîtres et disciples, par tradition orale notamment. En effet peu de textes existent sur le sujet, celui-ci étant réservés principalement aux étudiants engagés dans les fameuses retraites de méditation de 3 ans.

Nous avons, comme vous le savez, introduit les 5 familles de Sagesse dans le modèle du Diamant que nous enseignons, celles ci ayant remplacé le système des 3 sous-types de l’ennéagramme en vigueur les premières écoles américaines.

Un article plus détaillé, autant sur ce prodigieux maître décédé prématurément en 1987 que sur le système des 5 familles sera publié prochainement dans « Enneagram Monthly », dont vous avez pu lire déjà  nos deux premiers articles.

Une série d’articles est prévue dans cette revue durant le courant de cette année, nous sommes reconnaissants à Jack Labanauskas de nous y inviter !

Ouvrage de Chögyam Trungpa : Folle Sagesse, Shambala, Voyage sans fin, Dharma et Créativité, et autres,  aux éditions Sagesse, Points

 

129666877187[1]

 

Le signe du Cheval

Le signe du Cheval prédispose la personne née lors de cette année à une grande intelligence des rapports humains et sociaux, une faculté innée à intégrer  et valoriser les valeurs du Beau et de l’Humain dans toutes les situations de la vie.

Très proche par certains côtés du signe occidental du Sagittaire,  on remarquera chez ces personnes  une forme de noblesse et de grandeur d’âme.

Eprises de liberté et de grands accomplissements, ces personnes, individualistes et esthètes de nature, savent aller de l’avant et faire profiter les autres de leurs incroyables facultés d’intelligence et d’adaptation. Au grand galop, elles peuvent nous emmener très loin dans la réalisation de notre vraie nature et de  nos projets  On trouve parmi ce signe de nombreux découvreurs de talents et de prestigieux artistes, sans compter bien sûr des décideurs d’entreprises et novateurs de renom.

Le Mewa 4.

L’année 2014 correspond au  Mewa 4 dans l’astrologie sino-tibétaine, connue aussi sous le nom de BAGUA.

Le  point/Mewa 4  correspond au secteur des ressources et du potentiel chez l’individu, lui conférant à un fort besoin d’émergence, d’individualité, et d’originalité, tout comme son jumeau de l’ennéagramme dont il est l’absolue réplique !

Associée au signe du Cheval, on peut en déduire que cette année sera très favorable à de nouveaux projets, tout aussi originaux que spontanés dans leur émergence . Rien ni personne ne retiendra plus ce Cheval fougueux et épris de liberté, il faudra une bonne dose d’exutoire pour permettre à ce Cheval plein d’énergie et de ressources d’extérioriser et de finaliser tout son immense réservoir d’idées et de créativité !

Tout comme le Cheval, le point 4 est fortement épris de liberté et difficilement disciplinable.

On peut facilement imaginer que le cheval 4  ne se laissera pas monter si facilement, … à moins qu’il ne rencontre son cavalier idéal, avec lequel ils chevaucherons ensemble d’insoupçonnables espaces , dans une des plus belles aventures qu’il ne soit donné à l’homme, celle de la créativité !

 

Les années de Mewas 4 sont :  1942, 1951, 1960, 1969, 1978,  etc, tous les 9 ans.

Attention, c’est dans l’ordre inverse du sens de la marche ! : 2013, mewa 5, 2012, mewa 6, 2015, mewa 3, etc …

Ennéagrammiens de tous poils, à vos calculettes !

Les 9 Mewas de l’astrologie sino-tibétaine sont la réplique parfaite des 9 types de l’ennéagramme, mais agissent sur un plan différent.

Par exemple vous pouvez être de type 7 dans l’ennéagramme et de Mewa 3 dans le Bagua, comme Obama, par exemple, ou de type 7 et de mewa   2 ou 9 .

Ou de type 3 et de mewa 7, comme Marion Cotillard.

Ou de type 1 et de Mewa 7 ou 5 ou 6, etc…

Bien sûr vous pouvez cumuler les deux, comme Dany Boon, de type 7 et de mewa 7, ou comme Christophe Lambert de même type et mewa 7, etc…

A suivre…

 

 


 

Célébrons l’hiver, il n’est pas encore tout à fait fini !

 » Il a neigé  »

Une très jolie vidéo de Danielle Danyangel :

 

 

En bref, quelques  décodages ennéagrammiques dans l’actualité :

Valérie Trierweiler : 8/7,       Julie Gayet : 1/2    Dieudonné : 6 (pas d’aile pour les 6/3/9 ),   Schumacher :  7/8,    les frères Bogdanoff : 6

 

 

Un peu tristounet en ce moment, cette pluie !

Quelques brassées de fleurs , de couleur et de gaité  en attendant le printemps !

Et une citation de Chögyam Trungpas pour illustrer le tout !

 » La bonté se compare à une composition florale, avec ses propres contrastes, son harmonie intérieure. L’équilibre est parfait, à la fois invitant et intrépide. Il n’y a pas de préméditation; elle arrive instantanément : la bonté primordiale. »  Chögyam Trungpa

 

 fleurs 1

 

 

 

 



Rumi’s Original Sufi Ennéagramm (R.o.s.e )


L’enseignante et psychologue clinicienne irano-américaine vient de publier un ouvrage d’une rare et précieuse compréhension.

Selon cette enseignante  soufie  l’ennéagramme était déjà connu du grand poète et mystique  Jalal Al Din Rumi.

S’appuyant sur un texte appelé :  » Histoire d’un contentieux entre un mari et son épouse  » elle en décode chacun des sens cachés à la lumière de l’ennéagramme soufi, dont elle est depuis de nombreuses années l’émérite spécialiste.

Afin de mieux comprendre ce texte,  il est nécessaire de bien connaître les principes fondamentaux de cet ennéagramme dont vous trouverez quelques éléments au chapitre sur les 3 centres.

Vous trouvez aussi quelque unes de ces notions dans le dernier article paru dans EM sous le nom de : « Conversation avec Laleh Bakhtiar « . Voir également sa traduction en français auprès de Fabien Chabreuil.

Elle insiste sur l’inversion qui a été faite dès la diffusion de l’ennéagramme dans les années 1960  (elle cite Gurdjieff et Ichazo ) à savoir d’avoir situé la colère dans le centre du cerveau (8, 9, 1 ) et la tête dans le centre de l’affect (5,6,7 ). Parlant d’Ichazo en particulier elle rappelle que celui a placé arbitrairement la convoitise dans le 8 et la colère dans le 1. « Ceci a été une décision catastrophique » selon elle.

Excellent ouvrage à déguster pour bien démarrer l’année sous de très bons auspices et promesses de lumières et de progrès bienvenus !!!

Merci du fond du coeur à Jack Labanauskas pour son article bienvenu dans  » Enneagram Monthly » et pour l’annonce de cet excellent ouvrage ! Pour commander cet article :  http://enneagram-monthly.com/ ou nous contacter directement.

 

 

 

 

 

Bonne et heureuse année 2014


Joie, amour et créativité

De la part de Bernadette et Frédéric
 

 

Allocution de Khandro Rinpoché pour cette nouvelle Année :

 » Je vous souhaite à tous une merveilleuse année 2014!

La nouvelle année est un moment où les gens du monde entier attendent l’année à venir avec espoir et anticipation . C’est universellement considéré comme un temps de célébration. En fait , nous pouvons dire que la nouvelle année est presque synonyme de fête .

Et bien que chaque jour en tant qu’ être humain doté de toutes les qualités et du potentiel est un jour précieux qu’il faut célébrer et utiliser de façon significative, toute excuse pour célébrer et répandre la joie est une bonne occasion . Alors, quand une nouvelle année arrive, la raison de célébrer s’accroît, cela nous donne à tous l’occasion de s’envoyer aux uns et aux autres notre amour et de bons souhaits et de célébrer le début d’une autre année de toutes les façons.

Mais du point de vue du Dharma , qu’est ce la célébration ?

Tout d’abord , cela nous donne à tous l’occasion de remercier tout le monde dans notre vie, c’est une expression de gratitude . Aussi, la célébration nous permet d’aller de l’avant en laissant aller le passé et regarder vers l’avenir avec un enthousiasme renouvelé plein d’espoir.

Mais la vraie nature de la célébration est notre bonté fondamentale . Et cela ne cesse ni ne s’épuise jamais. Comme les saisons , elle peut résister à des tempêtes et des rencontres puissantes, à la fois joyeuses et celles remplies de chagrin, mais en fin de compte cette nature fondamentale merveilleuse reste en douceur et permet à chacun de sortir une fois de plus avec l’esprit renouvelé et l’inspiration .

Célébrer la nouvelle année est la célébration de l’esprit de cette reconnaissance .

La véritable célébration est de reconnaître notre bonté fondamentale, d’aller de l’avant avec cette reconnaissance profonde avec une joie qui inspire le courage pour utiliser son puissant potentiel .

J’espère donc que chacun de vous se joindra à moi pour célébrer cette nouvelle année avec introspection avec la conscience du caractère sacré de la bonté fondamentale et renforcé par un joyeux enthousiasme pour permettre à sa vraie bonté fondamentale d’éclipser toutes les déceptions, les chagrins et découragements .

Célébrer cette nouvelle année en permettant notre bonté fondamentale de briller en élevant et unissant les cœurs et l’esprit de ceux qui nous entourent.

Célébrez en permettant le meilleur du potentiel humain et de ses qualités d’apporter la chaleur de l’amour et de la bonté à tout le monde autour de vous .

Puisse cette nouvelle année être remplie de bonté et apporter la paix et le contentement à tout le monde.  »


 

Langues
Abonnez-vous

Entrez votre adresse email pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 1 autre abonné