Institut M.A.R.I.E.

Une nouvelle vision de l'Ennéagramme…

  

 

Dans toutes les écoles d’Enneagramme, une personne ayant une compulsion à aider et à sauver les êtres, est systématiquement , et bien malencontreusement ,  classée dans le type 2, ce qui est extrêmement réducteur selon nos critères, et peu conforme à la richesse inhérente à ce Modèle  et à ses multiples facettes et subtilités

Combien de personnes, souvent des femmes se sont retrouvées classés dans ce type 2 alors que de toute évidence, elles ne correspondent pas à un type émotionnel, mais à un type instinctif  1.

Ce type 1 que beaucoup de personnes boudent parce qu’il est décrit essentiellement comme étant celui du contrôle, , du ressentiment et du perfectionnisme, recèle en son sein bien des trésors de vertus et de sagesse, comme celle de la générosité, de l’altruisme et de la bienveillance.

Notre travail sur les Anges de l’Ennegramme montre que le Type 1 Sexuel Mars Yin correspond à l’Ange n° 2 nommé Jeliel, que la Tradition appelle également l’Ange Secourable. Les deux planètes qui lui sont dévolues, sont Neptune et Saturne, nous trouvons également  les deux  mots-clés : Amour et Sagesse pour cet Ange dont la compassion ,  l’empressement à sauver et à aider et l’engagement dans des causes altruistes  est tout à fait remarquable (voir la pianiste Hélène Grimaud qui à 20 ans à peine a monté un Centre de Conservation des loups dans le Connecticut ) A ce propos, cet Ange est connu également pour son amour des animaux et pour les causes désespérés.

Pour illustrer mon petit propos de ce jour, voici cette belle histoire, trouvé ce matin sur le Net :

Continuer la lecture

 

 

Selon différentes approches psychologiques modernes (nous basons ce document sur les travaux de William Glasser et ceux de Jeffrey Young, mais il y en a bien d’autres) l’enfant vient au monde en ayant cinq besoins essentiels : survie (nourriture, vêtement, chaleur, …), connexion, guidance, croissance et spontanéité.

Nous avons relié ces 5 besoins aux 5 tempéraments de la médecine chinoise et aux 5 tempéraments hippocratiques.

Connaître le tempérament de son enfant va permettre de mieux ajuster le type d’éducation dont il a besoin pour une croissance psycho-affective harmonieuse.

Si le besoin n’est pas comblé chez l’enfant de façon équilibrée (ni trop, ni trop peu), l’individu développera à l’âge adulte des comportements compensatoires.

Par exemple, si le besoin d’amour et de lien n’est pas comblé, à l’âge adulte l’individu aura tendance à avoir un besoin excessif d’indépendance et à avoir du mal à s’ouvrir à l’autre sans peur (qu’on l’envahisse ou qu’on le laisse).

L’enfant dont les besoins ont été sainement comblé pourra atteindre la maturité physique, émotionnelle, mentale et spirituelle et aura la capacité de nouer des relations matures avec un partenaire de vie et d’éduquer ou combler les besoins de ses enfants de façon saine et équilibrée.

Mais soyons réalistes, et comme le disait Freud, le métier de parent étant le plus difficile au monde, la plupart d’entre nous arrivons à l’âge adulte avec des besoins insatisfaits ou frustrés et la maturité s’acquiert par un travail sur soi. Ainsi, quand nous sommes parents le plus beau cadeau que nous puissions faire à nos enfants est d’effectuer un travail sur soi de maturation (physique, émotionnel, mental et spirituel) ce qui permettra de pouvoir combler les besoins de nos enfants de façon saine.

Voici un tableau représentant ces cinq besoins en lien avec les tempéraments hippocratiques, les éléments de la médecine chinoise et les types de l’ennéagramme.

 

Tempérament Eléments Besoin Apprentissage Types de l’ennéagramme
Supine Terre Liberté d’exprimer ses besoins et ses émotions Etre à l’écoute des besoins des autres 9
Mélancolique Métal Connection, attachement sécurisant Indépendance 5 et 4
Flegmatique Eau Guidance Autonomie efficience 6 et 3
Sanguin Bois Croissance Limites, réciprocité 7 et 2
Bilieux Feu Spontanéité Contrôle 8 et 1

 

Nous utilisons l’ordre naturel dit d’engendrement de la médecine chinoise : La Terre nourrit le Métal, qui nourrit l’Eau, puis le Bois et le Feu, etc…

L’intérêt de connaître le tempérament de l’enfant, permet de connaître sur quel besoin nous avons en tant que parents à porter particulièrement notre attention et nos soins.

L’enfant supine (Terre – Type 9) demande une attention particulière à son besoin d’exprimer librement ses besoins et ses émotions sans crainte de la colère, de la réprobation ou du rejet de l’adulte. Il s’agit de donner à l’enfant un espace d’ouverture et d’expression dans une acceptation inconditionnelle de ce qu’il est et de ce qu’il ressent.  Cette liberté d’expression émotionnelle doit aller de pair avec l’apprentissage de l’écoute et du respect des besoins d’autrui. La maturité résulte de l’équilibre entre le besoin d’exprimer ses propres besoins et l’apprentissage de l’attention au besoin des autres.

L’enfant mélancolique (Métal – Types 4 et 5) demande une attention particulière à son besoin d’amour, de lien et d’attachement sécurisant, de connexion et d’appartenance. Ce besoin doit être comblé tout en respectant aussi son besoin d’indépendance et d’intimité. La maturité résulte de l’équilibre entre le besoin de connexion et l’apprentissage de l’indépendance.

L’enfant flegmatique (Eau – Types 6 et 3)demande une attention particulière à son besoin de guidance (lui donner des explications, répondre à ses questionnements,…). Cette guidance doit être suffisante (présence, explication des dangers) sans être étouffante (tout faire à sa place par peur qu’il lui arrive quelque chose) pour lui permettre de devenir autonome et efficient dans les diverses situations de la vie. La maturité résulte de l’équilibre entre le besoin de guidance et l’apprentissage de l’autonomie.

L’enfant sanguin  (Bois – Types 7 et 2)demande une attention particulière à son besoin de croissance (l’expansion, la curiosité, la connaissance, la satisfaction des plaisirs, la possibilité de dire non, …) qui ne doit pas être inhibée au bénéfice du territoire de l’autre, et qui doit être également respectueuse du territoire de l’autre (ne pas être envahissante). La maturité résulte de l’équilibre entre le besoin de croissance et l’apprentissage des limites et de la réciprocité.

L’enfant bilieux  (Feu – Types 8 et 1) demande une attention particulière à son besoin de spontanéité. Il a besoin qu’on l’encourage à jouer, être spontané, à suivre son inclination naturelle, exprimer ses joies et ses passions mais en même temps il a besoin qu’on lui apprenne à être responsable, à contrôler ses excès d’impulsions. La maturité résulte de l’équilibre entre le besoin de spontanéité et l’apprentissage du contrôle et des responsabilités.

 

systeme-lutte-ou-fuiteLa théorie du renforcement sensitif (Gray, 1970 – Gray & McNaughton, 2000) postule l’existence de trois systèmes neurobiologiques: le système comportemental d’approche-SCA-, le système comportemental d’évitement – SCE- et le système comportemental d’inhibition – SCI.

Ce modèle a été très influent à la fois dans la psychologie de la personnalité à laquelle il fournit une base neurobiologique de certains traits comme l’extraversion ou le névrotisme, et à la psychologie clinique où des états comme le trouble dépressif majeur ou le trouble anxiété généralisé peut être modélisé à partir de différences dans la sensibilité de base de l’un ou plus parmi ces trois systèmes.

Les humains comme les mammifères font preuve de réponses comportementales innées fonction du type de stimulus: attractif, aversif ou inconnu.

  • Le SCA est basé sur l’émotion de désir
  • Le SCE est basé sur l’émotion de colère
  • Le SCI est basé sur l’émotion d’anxiété

Le Système Comportemental d’Evitement – SCE

Le SCE régit les réponses rapides aux stimuli conditionnés ou inconditionnés, qui sont menaçant ou défavorable, tels que la douleur, le bruit, et représente globalement la prédisposition à éviter la douleur. Les trois réponses de ce systèmes ont été qualifiées par les auteurs anglo-saxons des 3 F –fight, flight, freeze, c’est-à-dire, fuite, combat et sidération.

Le Système Comportemental d’Approche -SCA

Le SCA représente les essais fonctionnels pour rechercher des récompenses, comme la prédilection envers des expériences nouvelles, des comportements spontanés, des activités excitantes et globalement la prédisposition d’être attiré vers le plaisir.

Le Système Comportement d’Inhibition – SCI

Le SCI est impliqué dans la détection et la résolution des conflits entre le SCE et le SCA quand il existe des entrées simultanées dans les deux systèmes. C’est un système basé sur l’anxiété qui est activé lors de situations d’incertitude (quoi faire ?) et qui indique et facilite la détection et la résolution de conflits pour permettre à l’organisme de retourner à un état de non conflit. Ainsi quand un rat se risque en dehors de sa cachette pour rechercher sa nourriture il doit évaluer le risque vital de se faire attraper par un prédateur. Dans ce cas le SCI inhibe à la fois le SCA et le SCE et tend à augmenter son attention, sa vigilance jusqu’à ce qu’il ait évalué et jugé la situation. Alors il prend une décision d’aller vers la recherche de nourriture ou de fuir le danger. Le comportement est vigilant, précautionneux et attentif. Subjectivement chez les humains cet état peut être expérimenté comme du soucis ou des ruminations, avec l’impression d’un danger possible.

Le lien avec l’ennéagramme est le suivant:

  • Centre instinctif = SCI
  • Centre émotionnel = SCE
  • Centre mental = SCA

Si l’on prend le centre mental/SCA – système comportemental d’approche-, le point 7 représente l’hypersensibilité envers la recherche du plaisir (gloutonnerie), le point 5 son hyposensibilité (rétention du plaisir par peur de le perdre) et le point 6 sa paralysie (trouble de l’attachement et de la sécurité affective).

La Fille du Roi et la Grenouille.

Kinuko Kraft

Conte de Grimm.

Il y a très longtemps, en des temps que je pourrais qualifier maintenant d’anciens, mon maître nous racontât l’histoire de la Princesse et de la Grenouille.

Nous venions de terminer une fastidieuse retraite de méditation, en silence et à la faveur de notre concentration ainsi renouvelée, il choisit un soir, où également épuisés nous n’avions plus guère le choix que de l’écouter, mi attentifs, mi amusés, mais nous restions là, sagement à écouter.

Je m’étais allongée, la tête reposant sur mon coussin de méditation, mes jambes, il faut le dire, avait souffert des premiers efforts d’une pratique soutenue.

Je venais de rencontrer mon maître, un long chemin s’ouvrait devant moi et cette histoire il l’avait longuement préparée. C’est du moins ce qui m’apparût quand, alors qu’il racontait, il m’observait , me souriait, et m’observait à nouveau…

Continuer la lecture

 

Bienvenue sur le blog de l’Institut Marie

Ce blog est une émanation de notre site consacré au travaux que nous avons mené depuis 2000 sur l’Ennéagramme et ses liens avec les différents systèmes traditionnels énergétiques comme la médecine  taoiste, ayurvédique, tibétaine et plus moderne homéopathique, incluant aussi les systèmes psychologiques  comme les typologies de Jung, Le Senne, Berger, Reich et Plutchik, Young,  ou encore le Mandala des 5 Familles de Sagess du bouddhisme tibétain, et autres encore … Site de l’Institut Marie

Nous avons récemment élargi la recherche au domaine astrologique, mettant en lien les dominantes planétaires,  la constitution et les types de l’Enneagramme . Vous pouvez vous reporter à notre nouveau site consacré à ce volet : Site Astrologia

Vous trouverez également sur ce blog certaines données relatives aux liens existants entre l’Ennneagramme et des domaines  plus ésotériques comme les dix sphères de la Kabbales, les 72 Anges ou souffles Divins , les Lames majeurs et mineures du Tarot.

Aux dernières avancées de la recherche s’ajoute la classification des 38 Fleurs de Bach parmi  les types  et sous types de l’Ennéagramme, ce sujet des Fleurs de Bach et des 36 décans en astrologie étant plus largement abordé dans notre site consacré à nos travaux sur l’Astrologie

Bienvenue également sur notre groupe Facebook, dédié à nos recherches, et entièrement bilingue !  : Enneagram and Beyond

 

 

Les 4 éléments hippocratiques … Une nouvelle trouvaille ?  Une de plus, oui, on pourrait presque dire… et de taille

Les 4 éléments hippocratiques trouvent leur parfaite correspondances avec … les 9 types de l’ennéagramme

Un prochain  article consacré à ce sujet sera publié prochainement  sur le magazine américain « Enneagram Monthly ».

Comment les éléments de L’Air, du Feu, de  la Terre et de l’Eau, réciproquement le Sanguin, le Bilieux (ou cholérique), le Mélancolique et le flegmatique sont  répartis dans l’Enneagramme  et comment ces 4 éléments  Hippocratiques viennent se conjuguer avec les 5 éléments taoistes. Comment combiner les 5 avec le 4, quel est cet élément manquant ? … Frédéric nous a déniché une superbe piste, comme à son habitude, qui rend le modèle complet, intelligible et fascinant !!!

 

Veuillez nous excuser, nous n’avons trouvé qu’une illustration en anglais !

 

 

personality-and-individual-differences

Portrait Georges Clairin

 

Configuration de Sarah Bernhardt ( 1844-1923 ) :

Pour nous, le type de Sarah Bernhardt ne saurait être le type 4, dans lequel il eût été très tentant de classer cette grande tragédienne, surnommée « La voix d’or « ,  mais le type 7 de l’ennéagramme :

Centre : Mental

Type 7

Aile : type 8

Cofixations : type 4, et type 8

Soustypes/Elements : Air/Feu

 

 

 

Chögyam Trungpa

« La folle Sagesse »

 » La mauvaise nouvelle est que vous êtes en train de tomber dans le vide, sans rien à vous  raccrocher, sans parachute. La bonne nouvelle, c’est qu’il n’y a pas de fond  » !!!!


Chögyam Trungpa est un des premiers maîtres bouddhistes a avoir enseigné en Occident dès les années 1970, principalement aux U.S.A, où il créa Shambala, une école de Sagesse mettant l’accent sur la nécessité de ne point tomber dans le piège de ce qu’il appelle le  « matérialisme spirituel », dans laquelle bonté primordiale, amitié envers soi-même, courage et honnêteté sont largement favorisés.

Il divulgua le premier au public dans les années 1970, l’enseignement des 5 Energies de Sagesse,  alors tenu secret au Tibet entre maîtres et disciples, par tradition orale notamment. En effet peu de textes existent sur le sujet, celui-ci étant réservés principalement aux étudiants engagés dans les fameuses retraites de méditation de 3 ans.

Nous avons, comme vous le savez, introduit les 5 familles de Sagesse dans le modèle du Diamant que nous enseignons, celles ci ayant remplacé le système des 3 sous-types de l’ennéagramme en vigueur les premières écoles américaines.

Un article plus détaillé, autant sur ce prodigieux maître décédé prématurément en 1987 que sur le système des 5 familles sera publié prochainement dans « Enneagram Monthly », dont vous avez pu lire déjà  nos deux premiers articles.

Une série d’articles est prévue dans cette revue durant le courant de cette année, nous sommes reconnaissants à Jack Labanauskas de nous y inviter !

Ouvrage de Chögyam Trungpa : Folle Sagesse, Shambala, Voyage sans fin, Dharma et Créativité, et autres,  aux éditions Sagesse, Points

 

129666877187[1]

 

Le signe du Cheval

Le signe du Cheval prédispose la personne née lors de cette année à une grande intelligence des rapports humains et sociaux, une faculté innée à intégrer  et valoriser les valeurs du Beau et de l’Humain dans toutes les situations de la vie.

Très proche par certains côtés du signe occidental du Sagittaire,  on remarquera chez ces personnes  une forme de noblesse et de grandeur d’âme.

Eprises de liberté et de grands accomplissements, ces personnes, individualistes et esthètes de nature, savent aller de l’avant et faire profiter les autres de leurs incroyables facultés d’intelligence et d’adaptation. Au grand galop, elles peuvent nous emmener très loin dans la réalisation de notre vraie nature et de  nos projets  On trouve parmi ce signe de nombreux découvreurs de talents et de prestigieux artistes, sans compter bien sûr des décideurs d’entreprises et novateurs de renom.

Le Mewa 4.

L’année 2014 correspond au  Mewa 4 dans l’astrologie sino-tibétaine, connue aussi sous le nom de BAGUA.

Le  point/Mewa 4  correspond au secteur des ressources et du potentiel chez l’individu, lui conférant à un fort besoin d’émergence, d’individualité, et d’originalité, tout comme son jumeau de l’ennéagramme dont il est l’absolue réplique !

Associée au signe du Cheval, on peut en déduire que cette année sera très favorable à de nouveaux projets, tout aussi originaux que spontanés dans leur émergence . Rien ni personne ne retiendra plus ce Cheval fougueux et épris de liberté, il faudra une bonne dose d’exutoire pour permettre à ce Cheval plein d’énergie et de ressources d’extérioriser et de finaliser tout son immense réservoir d’idées et de créativité !

Tout comme le Cheval, le point 4 est fortement épris de liberté et difficilement disciplinable.

On peut facilement imaginer que le cheval 4  ne se laissera pas monter si facilement, … à moins qu’il ne rencontre son cavalier idéal, avec lequel ils chevaucherons ensemble d’insoupçonnables espaces , dans une des plus belles aventures qu’il ne soit donné à l’homme, celle de la créativité !

 

Les années de Mewas 4 sont :  1942, 1951, 1960, 1969, 1978,  etc, tous les 9 ans.

Attention, c’est dans l’ordre inverse du sens de la marche ! : 2013, mewa 5, 2012, mewa 6, 2015, mewa 3, etc …

Ennéagrammiens de tous poils, à vos calculettes !

Les 9 Mewas de l’astrologie sino-tibétaine sont la réplique parfaite des 9 types de l’ennéagramme, mais agissent sur un plan différent.

Par exemple vous pouvez être de type 7 dans l’ennéagramme et de Mewa 3 dans le Bagua, comme Obama, par exemple, ou de type 7 et de mewa   2 ou 9 .

Ou de type 3 et de mewa 7, comme Marion Cotillard.

Ou de type 1 et de Mewa 7 ou 5 ou 6, etc…

Bien sûr vous pouvez cumuler les deux, comme Dany Boon, de type 7 et de mewa 7, ou comme Christophe Lambert de même type et mewa 7, etc…

A suivre…

 

 


 

Un peu tristounet en ce moment, cette pluie !

Quelques brassées de fleurs , de couleur et de gaité  en attendant le printemps !

Et une citation de Chögyam Trungpas pour illustrer le tout !

 » La bonté se compare à une composition florale, avec ses propres contrastes, son harmonie intérieure. L’équilibre est parfait, à la fois invitant et intrépide. Il n’y a pas de préméditation; elle arrive instantanément : la bonté primordiale. »  Chögyam Trungpa

 

 fleurs 1

 

 

 

 


  • fr
  • en

Abonnez-vous !

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.