Le blog de l'Institut M.A.R.I.E.

Une nouvelle vision de l’ennéagramme…

  

balcon

Bonjour à tous !

Pour ceux qui désirent  bénéficier de quelques conseils pratiques et exercices en ligne au sein d’un petit groupe , vous pouvez également vous joindre à nous sur notre nouveau groupe FB : « Enneagram and Integrative Typology »

Ce petit groupe est en langue anglaise, et est constitué pour la plupart de personnes de différents pays, France, Etats- Unis, Argentine, Espagne, Allemagne, Grèce, Belgique, Angleterre et d’autres encore… et aussi de différentes écoles d’Enneagramme : SAT/Naranjo, Katherine et David Fauvre, Riso Hudson, and others…

Sentez vous libre de commenter ou de proposer des cas même si vous ne maitrisez pas complètement cette langue, ce qui est, rassurez vous, aussi mon cas…et une bonne occasion pour moi de m’améliorer aussi 🙂

Vous pouvez également être tenus informés de nos différentes activités via la page FB de notre Institut MARIE

systeme-lutte-ou-fuiteLa théorie du renforcement sensitif (Gray, 1970 – Gray & McNaughton, 2000) postule l’existence de trois systèmes neurobiologiques: le système comportemental d’approche-SCA-, le système comportemental d’évitement – SCE- et le système comportemental d’inhibition – SCI.

Ce modèle a été très influent à la fois dans la psychologie de la personnalité à laquelle il fournit une base neurobiologique de certains traits comme l’extraversion ou le névrotisme, et à la psychologie clinique où des états comme le trouble dépressif majeur ou le trouble anxiété généralisé peut être modélisé à partir de différences dans la sensibilité de base de l’un ou plus parmi ces trois systèmes.

Les humains comme les mammifères font preuve de réponses comportementales innées fonction du type de stimulus: attractif, aversif ou inconnu.

  • Le SCA est basé sur l’émotion de désir
  • Le SCE est basé sur l’émotion de colère
  • Le SCI est basé sur l’émotion d’anxiété

Le Système Comportemental d’Evitement – SCE

Le SCE régit les réponses rapides aux stimuli conditionnés ou inconditionnés, qui sont menaçant ou défavorable, tels que la douleur, le bruit, et représente globalement la prédisposition à éviter la douleur. Les trois réponses de ce systèmes ont été qualifiées par les auteurs anglo-saxons des 3 F –fight, flight, freeze, c’est-à-dire, fuite, combat et sidération.

Le Système Comportemental d’Approche -SCA

Le SCA représente les essais fonctionnels pour rechercher des récompenses, comme la prédilection envers des expériences nouvelles, des comportements spontanés, des activités excitantes et globalement la prédisposition d’être attiré vers le plaisir.

Le Système Comportement d’Inhibition – SCI

Le SCI est impliqué dans la détection et la résolution des conflits entre le SCE et le SCA quand il existe des entrées simultanées dans les deux systèmes. C’est un système basé sur l’anxiété qui est activé lors de situations d’incertitude (quoi faire ?) et qui indique et facilite la détection et la résolution de conflits pour permettre à l’organisme de retourner à un état de non conflit. Ainsi quand un rat se risque en dehors de sa cachette pour rechercher sa nourriture il doit évaluer le risque vital de se faire attraper par un prédateur. Dans ce cas le SCI inhibe à la fois le SCA et le SCE et tend à augmenter son attention, sa vigilance jusqu’à ce qu’il ait évalué et jugé la situation. Alors il prend une décision d’aller vers la recherche de nourriture ou de fuir le danger. Le comportement est vigilant, précautionneux et attentif. Subjectivement chez les humains cet état peut être expérimenté comme du soucis ou des ruminations, avec l’impression d’un danger possible.

Le lien avec l’ennéagramme est le suivant:

  • Centre instinctif = SCI
  • Centre émotionnel = SCE
  • Centre mental = SCA

Si l’on prend le centre mental/SCA – système comportemental d’approche-, le point 7 représente l’hypersensibilité envers la recherche du plaisir (gloutonnerie), le point 5 son hyposensibilité (rétention du plaisir par peur de le perdre) et le point 6 sa paralysie (trouble de l’attachement et de la sécurité affective).

Grenouille

La Fille du Roi et la Grenouille.

Conte de Grimm.

Il y a très longtemps, en des temps que je pourrais qualifier maintenant d’anciens, mon maître nous racontât l’histoire de la Princesse et de la Grenouille.

Nous venions de terminer une fastidieuse retraite de méditation, en silence et à la faveur de notre concentration ainsi renouvelée, il choisit un soir, où également épuisés nous n’avions plus guère le choix que de l’écouter, mi attentifs, mi amusés, mais nous restions là, sagement à écouter.

Je m’étais allongée, la tête reposant sur mon coussin de méditation, mes jambes, il faut le dire, avait souffert des premiers efforts d’une pratique soutenue.

Je venais de rencontrer mon maître, un long chemin s’ouvrait devant moi et cette histoire il l’avait longuement préparée. C’est du moins ce qui m’apparût quand, alors qu’il racontait, il m’observait , me souriait, et m’observait à nouveau…

Continuer la lecture

 

De quel type de l’ennagramme pouvait bien être W A Mozart ?

Les portraits d’époque dont nous disposons nous donnent bien quelques indications, sa vie bien sûr.

Si vous désirez vous faire une opinion du type enneagrammique de Mozart, je vous recommande le  très réussi  film de Milos Forman.

Le rôle de Mozart est interprété par le très enjoué Tome Hulce,  qui  le décrit à merveille. Il devient très e facile de remonter jusqu’à lui et de confirmer le type 7 pour lui.

Il est peu courant  également d’avoir la chance de voir un acteur interpréter une personnalité célèbre et d’être du même type que lui.

Est à dire que le succès du film tient à cette surprenante ressemblance… enneagrammiquement  parlant…

Pour ceux qui n’ont jamais le film, voici un extrait :

 

 et un portrait de Mozart lui même

mozart

 

 

 

Les 4 éléments hippocratiques … Une nouvelle trouvaille ?  Une de plus, oui, on pourrait presque dire… et de taille

Les 4 éléments hippocratiques trouvent leur parfaite correspondances avec … les 9 types de l’ennéagramme

Un prochain  article consacré à ce sujet sera publié prochainement  sur le magazine américain « Enneagram Monthly ».

Comment les éléments de L’Air, du Feu, de  la Terre et de l’Eau, réciproquement le Sanguin, le Bilieux (ou cholérique), le Mélancolique et le flegmatique sont  répartis dans l’Enneagramme  et comment ces 4 éléments  Hippocratiques viennent se conjuguer avec les 5 éléments taoistes. Comment combiner les 5 avec le 4, quel est cet élément manquant ? … Frédéric nous a déniché une superbe piste, comme à son habitude, qui rend le modèle complet, intelligible et fascinant !!!

 

Veuillez nous excuser, nous n’avons trouvé qu’une illustration en anglais !

 

 

personality-and-individual-differences

Portrait Georges Clairin

 

Configuration de Sarah Bernhardt ( 1844-1923 ) :

Pour nous, le type de Sarah Bernhardt ne saurait être le type 4, dans lequel il eût été très tentant de classer cette grande tragédienne, surnommée « La voix d’or « ,  mais le type 7 de l’ennéagramme :

Centre : Mental

Type 7

Aile : type 8

Cofixations : type 4, et type 8

Soustypes/Elements : Air/Feu

 

Voir la vie se dérouler depuis un balcon peut représenter certains agréments. Vu d’en bas, le tableau n’est pas mal non plus .

 


 

Georges Clairin, peintre orientaliste (1843-1919 )

Centre mental : type 5

Aile : Type 4

Cofixations : type 4 et type 1

Soustypes/Elements : Air/Feu

 


 » C’est par les pleurs du ciel que naissent cent jardins aux sourires éclatants.  » Rûmi

 

Ostad-Mahmoud-Farshchian9

Enora Malagré : type 2, aile 1      Alizée : type 3 (pas d’aile pour les 3)     Jennifer Lawrence : type 7, aile 8          Prince Harry : type 4, aile 5,              Lady Gaga : type 2, aile 1        Karl Lagerfeld : type 5, aile 4

 

 


Sergueï Rachmaninov (1873-1943)

 

Extrait du premier livre d’Hélène Grimaud, »Variations sauvages  »  2003    Editions Robert Laffont  :

 » Enfant j’étais tombée sur un portrait de ce compositeur. Le regard fixe et sombre qui perçait dans ce long visage tourmenté, la bouche épaisse, les mains immenses, capables d’embrasser toutes les octaves et de brasser une gerbe de notes fleuries, m’avaient fascinée. Sergueï Rachmaninov me regardait; j’avais vraiment l’impression qu’il me regardait, moi, au moment précis de ce portrait, le dos tourné à sa terre natale, écarté au plus lointain géographique de ses campagnes slaves, au clocher en bulbes de tulipe et oignons juteux de crocus. J’ai contemplé pendant des heures ses yeux, ces oreilles paraboliques, étape obligée au souffle du monde, ces mains. Ces yeux qui avaient vu les notes du Deuxième concerto avant même de la concevoir, ces oreilles qui les avaient entendues et ces mains qui les avaient écrites puis exécutées.  »

 

J’ai choisi le premier mouvement du Deuxième concerto de ce compositeur pour illustrer le premier livre à caractère autobiographique de la pianiste française Hélène Grimaud,  enfant précoce, dotée de tous les talents et également ardente défenseuse de la cause animale et en particulier des loups.  On reconnaîtra la fontaine de la Rotonde d’Aix en Provence, sa ville natale, puis la montagne Sainte Victoire ( » Je faisais avec Dieu d’interminables parties de cache-cache. Longtemps, il m’a semblé que je le découvrirai derrière la montagne Sainte-Victoire « ).

De ce deuxième concerto et du compositeur voici ce qu’elle en dit, toujours dans son ouvrage :  » … Rachmaninov reste immuablement attaché au système tonal, fidèle au romantisme russe et aux formes musicales auxquelles Tchaïkowski a donné ses lettres de noblesse. Mieux qu’aucun autre, , il a donné au piano toute sa possibilité d’exprimer une angoisse beauté, ce chemin entre tout ce qui est possible et la tristesse du renoncement à ce paradis entrevu, accessible par la musique puisqu’elle n’a pas besoin d’anges : elle est ce message « .  Et j’ajouterais…  qu’elle en est la bienheureuse messagère !

Tout est dit !

L’évidence de cette musique, emportant l’âme tourmentée et éprise de liberté de cette virtuose,  comme dans un immense souffle  bienfaisant et rédempteur,  s’imposa à moi, de même que le très beau conte de l’oiseau de feu qu’elle mentionne au début de son roman.

Je vous laisse découvrir cette nouvelle vidéo, les images et les sons valent souvent mieux que de longs discours !

Voir également Portrait d’Hélène Grimaud sur notre site consacré à l’ennéagramme.

 

 

Configuration de Rachmaninov

Centre : Mental

Type: 5

Aile : 6

Cofixations 9 et 4

Soustypes/Eléments : Espace/Terre

Mewa  : 1873 (7)

1 2 3 6